Accueil

PostHeaderIcon Introduction

Depuis sa création en 1982, le club s'est toujours attaché à une recherche permanente de l'efficacité en situation réelle de conflit.

Les victimes n'étant pas stéréotypées ( hommes, femmes, adolescents, personnes âgées, handicapés, etc…), de l'adepte des Arts Martiaux, du professionnels aux débutants, la pratique de la self défense est la solution à toutes formes d'agressions.

Au-delà de son efficacité réelle en défense personnelle, le club apporte à ses pratiquants la maîtrise de soi, l'entretien physique, les réflexes, mais aussi une assurance certaine.

Il n'existe pas de recette miracle pour éviter une agression. Pratiquant, ou non, on est tous confrontés au même titre que n'importe qui, à la rue que cela soit pour faire ses courses, rejoindre des amis ou bien rentrer chez soi de nuit comme de jour. De même, qu'il n'existe pas de méthode de self-défense infaillible permettant à coup sûr de faire face à n'importe quel type d'agression. Mais elles sont nécessaires pour mieux gérer et maîtriser une situation qui peut s'avérer dangereuse, car elles permettent l'acquisition de réflexes. L'agilité, la rapidité, la capacité d'anticipation sont des qualités qui comptent autant que la puissance, pour un homme ou pour une femme.

A choisir, généralement, un agresseur s'acharnera plus facilement (malheureusement) sur une personne plus faible que lui (sans en faire une généralité), et plus particulièrement sur une femme. Du fait, qu'elle est généralement perçue comme une personne fragile. Face à des situations de violence ou d'agression, la femme, à qui ces préjugés ont été inculqués, se nourrit de sentiments d'infériorité qui l'empêche de se donner les moyens de se protéger et de se défendre.

Hors, une personne sensibilisée aux risques et qui veut se doter de moyens efficaces franchit une barrière mentale et psychologique considérable. Elle gagne en confiance et en maîtrise de soi dans beaucoup de domaines (familial , professionnel…), sans parler nécessairement de techniques de combat.

Etant donné la grande diversité des situations que nous pouvons rencontrer sur notre chemin, l'appréciation de chacune d'elles en un laps de temps très court est vitale. Réagir face à un agresseur en mettant en œuvre la réponse que l'on a choisie n'est pas chose facile. C'est donc une question d'entraînement et de réflexes. Ces derniers seront d'autant plus vifs et efficaces qu'ils auront été acquis grâce à des entraînements réguliers. Il n'existe pas d'improvisation pure. N'oubliez pas lors d'une agression que le côté technique et physique est une chose mais une préparation psychologique est aussi indispensable.

En effet, ce qui peut bloquer une personne lors d'une agression, ce sont d'abord le manque de préparation physique et technique, mais ensuite c'est l'absence de préparation psychologique qui laisse ainsi monter du stress, de l'angoisse, de la peur dans une situation oppressante et inhabituelle. La peur est un sentiment humain qu'il ne faut pas craindre mais au contraire à apprendre à la contrôler. Un stress bien géré produit des effets positifs sur l'attitude en combat : un temps de réactions très court, une plus grande puissance de frappe.

La connaissance de méthodes de self-défense vous fera gagner progressivement confiance en vous. Elle enlèvera tout blocage psychologique vous empêchant de réagir rapidement au moment opportun.

Il vous faudra donc faire preuve de discernement, de maîtrise de soi, en totale responsabilité, afin que l'efficacité que vous aurez mise en droit d'avoir et dont vous pourrez avoir fait preuve ne finisse pas par se retourner contre vous…

Nul n'est au-dessus des lois…

Mis à jour ( Mercredi, 10 Juin 2009 14:46 )