Accueil Historique

PostHeaderIcon Historique

PostHeaderIcon Commandos Siliwangi

Commandos Siliwangi

Le nom Siliwangi est le nom d'une unité de l'armée Indonésienne qui à été créée en 1945, après que le Présidant Sukarno ait déclaré l'indépendance de l'Indonésie le 17 août 1945.

Cette unité a en effet été formée pendant la révolution nationale Indonésienne et fût alors connue en tant qu'armée de la sécurité. Leurs premiers bras étaient postés dans Java occidental où beaucoup de personnes ont été recrutées.

Lire la suite...

 

PostHeaderIcon Maître Turpijn

Maître Turpijn

Maître Hardjono Turpijn est né le 28 Août 1929 dans le village de Yogyakarta à l'est de Java. Pah Turpijn, c'est ainsi qu'on le nommait, découvrit le Penchak-Silat à l'âge de 13 ans sous la direction de Kiaji Ireng, un membre de l'école Pondokan Pesantrem, qui lui enseigna des techniques ancestrales du Penchak-Silat.

Par la suite, il fut le disciple du grand Maître Kiaji-Ngabeihi Soerordiwirdjo (Fondateur du Persaudaraan Setia Hati) par l'intermédiaire de son père qui, lui, était déjà l'un de ses disciples.

Eyang Suro (Kiaji-Ngabeihi Soerordiwirdjo) décèdera en 1944 à la suite d'une maladie. Cependant, Pah Turpijn continuera son entraînement avec son père et avec son grand assistant Kijai Hadji Abdullah. Lequels décèderont à leurs tours pendant la révolution d'indépendance en 1945.

Lire la suite...

 

PostHeaderIcon Eyang Suro

Eyang Suro

Ki Ngabehi Soerodiwirjo est né en 1869 dans le village de Gresik (province de Java Est). Il décède le 10 novembre 1944 à Winongo à la suite d’une maladie.

Né dans une famille noble, Soéro manifeste dès son plus jeune âge des qualités physiques hors du commun, ainsi qu’une certaine inclination au mysticisme. Il n’a que sept ans lorsque son père, qui veille à lui donner une éducation très stricte, le fait entrer dans une école nommée Pondokan Pesantrem, dans laquelle le jeune garçon découvre les techniques ancestrales du Penchak-Silat.

Lire la suite...

 

PostHeaderIcon Penchak-Silat

Le Penchak-Silat : Art martial indonésien

Le peuple Indonésien a su engendrer plusieurs techniques de combat à mains nues, ainsi qu'avec les armes, des plus étranges et des plus efficaces pour en faire de redoutables guerriers.

Le Penchak-Silat, art très malléable, a su s'adapter en toutes circonstances à toutes situations, ce qui en fait un art martial riche et très complet en techniques de combat.

Tout au long de son histoire, il a suscité des interrogations, et le maître Masatoshi Nakayama, l'une des plus hautes autorités du Karaté Shotokan et ancien directeur de la J.K.A., assistant à une démonstration organisée par l'I.P.S.I (Ikatan Pencak Silat Indonésien) avait dit : " Le Penchak-Silat est l'une des formes de combat les plus dangereuses, voire mortelles, qui ait jamais existé ".

Mis à jour ( Lundi, 29 Juin 2009 14:46 )

Lire la suite...

 

PostHeaderIcon Historique

L'Indonésie, le plus grand archipel du monde

L'Indonésie s'étend sur une surface de près de 1 904 340 km2 et s'étend sur plus de 5 000 km, est composée de pas moins de 13 000 îles et forme depuis des siècles une barrière équatoriale qui filtre les eaux des océans Indien et du pacifique. Ses dimensions et sa diversité en font un ensemble complexe, et elle occupe, à elle seule, plus de 40% de l'ensemble des terres des dix états de l'Asie du Sud-est.

L'Indonésie, premier pays musulman du monde, n'est pas un Etat islamique ; il n'est pas le pays d'une religion unique, et si l'adhésion à l'islam paraît certes dominante, les grandes religions antérieures n'ont pas disparu pour autant.

Ainsi, l'Indonésie contemporaine conserve encore les vestiges historiques de l'hindouisme et du bouddhisme.

Mis à jour ( Lundi, 29 Juin 2009 14:47 )

Lire la suite...